Back to Architecture

Bry-sur-Marne

Située à l’extrême Nord-Est de la ville de Bry-sur-Marne, à la lisière de Noisy-le-Grand, la parcelle en forme d’entonnoir bénéficie d’un emplacement très spécifique aux nombreuses singularités. Au cœur d’une frange de transition entre deux zones majoritairement pavillonnaires, le site est à la fois adossé au talus du RER et situé non loin de voies de transport de fret (entre 50 et 80 mètres). Son environnement proche discontinu et abondamment arboré fait office d’exception dans ce cadre urbain dense et résidentiel. 

Dans cette parcelle à la géométrie singulière deux bâtis aux volumes simples sont installés, les bâtiments I et II comptent respectivement 34 et 8 logements. Le parking sous-terrain est situé en infrastructure sous le bâtiment I. L’accès des piétons et des véhicules est situé sur l’avenue de Rigny, sur une portion de voirie assez réduite.

Il s’agit d’un secteur mixte, compris entre deux voies ferrées, dont les abords sont abondamment boisés. Un mur mitoyen, d’environ 3 mètres de haut, jalonne l’ensemble de la parcelle excepté sur la limite séparative avec le talus du RER. Au Nord, en fond de parcelle, ce mur sépare le site du Tennis Club de Bry-sur-Marne. A l’Est, deux bâtiments accolés à la limite séparative prennent place dans une vaste propriété au jardin arboré.

Programme

42 logements locatifs sociaux

Maîtrise d’ouvrage

Logeo Habitat, Expansiel (Groupe Valophis)

Contexte

Bry-sur-Marne (94), France

Surface

2470 m² SDP

Date

Livré en 2018

Équipe

TVK (architectes mandataires), Mallet Morales (architecte associé), EVP (BET structure), B52 (BET fluides et environnement), ALYHANGE (BET acoustique), VPEAS (économiste)

Photographies
Certifications

RT 2012 – H&E Profil A

Équipe TVK

Victor Francisco (directeur de projet)

Concepts
Typologies
Logements, Construits, Projets

La typologie singulière de la parcelle incite à envisager des bâtiments compacts et optimisés pour conférer aux logements un caractère qualitatif. Le projet comporte deux bâtiments : le bâtiment principal, dont l’emprise triangulaire s’inscrit au centre de la parcelle, comporte 34 logements du T1 au T3 ; le bâtiment situé en fond de parcelle à la volumétrie quasi-cubique compte 8 logements du T2 au T3. Ces deux volumes simples s’inscrivent naturellement dans la géométrie de la parcelle et nous souhaitions pour cet ensemble bâti une cohérence en termes de matériaux, forgeant l’unité du projet.

La qualité des logements dépend de cette implantation forte du projet dans son site pour faire face aux nombreuses contraintes qui le caractérise. Ces formes nous ont permis de créer de nombreux logements traversants ou double-orientés, disposant de vues variées et d’un bon ensoleillement.

Les logements situés à rez-de-chaussée et ceux desservis par ascenseur sont accessibles PMR. L’ensemble des logements dispose d’espaces extérieurs : loggias ou jardins privatifs. Les loggias permettent aux logements de profiter d’un espace extérieur « intériorisé », protégé du vent et des nuisances sonores environnantes.

L’accès des véhicules et des piétons se trouve sur l’Avenue de Rigny, les flux sont cependant clairement différenciés depuis l’entrée et permettent aux piétons d’emprunter un chemin dédié jusqu’aux halls d’entrée des logements. Une rampe permet d’accéder au parking souterrain. Les espaces libres sont plantés : la partie située le long du cheminement des piétons vers les trois cages d’escaliers est accompagné par un traitement végétal.

Les ouvertures régulières dans la façade alternent loggias et baies vitrées des logements. L’optimisation des plans, la simplicité des volumes doit nous permettre de proposer un traitement des façades homogène et de qualité sur l’ensemble des façades du projet. Nous avons travaillé sur des façades habillées de brique pleine : un complexe de mur comprenant une structure béton, isolation thermique extérieure puis un mur en brique. Cet ensemble assurant un rendu lumineux et pérenne, sera décliné sur les deux bâtiments avec des teintes contrastées, permettant d’accentuer la perception des profondeurs. Les briques seront choisies dans des gammes avec beaucoup de relief et des variantes de teintes.

Plan du rez-de-chausée
Plan du rez-de-chausée
Plan d’étage courant
Plan d’étage courant
Détails fenêtre
Détails fenêtre

Situé dans un contexte urbain, mais bénéficiant d’un environnement boisé, le terrain anciennement entièrement bâti ou minéralisé a été aménagé pour offrir aux habitant un cadre arboré et fleuri, accompagnant les cheminements piétons et agrémentant les vues depuis les logements.

Toutes les parties plantées seront gérées et entretenues collectivement, à l’exception de deux jardins privatifs localisés en fond de parcelle, à l’Est du bâtiment II. Ils bénéficient aux deux logements situés en rez-de-chaussée.

La quasi-totalité des espaces plantés sont en pleine-terre, permettant de disposer des arbres à haute tige sur l’ensemble des espaces libres. Les sujets sont choisis pour leur pérennité et leurs qualités ornementales, avec une alternance entre sujets à moyen ou grand développement. Au total 17 arbres nouveaux ont été plantés dans les espaces libres.

Les accès des piétons et des véhicules sont situés sont situés sur l’avenue de Rigny. Les piétons accèdent au site par un portillon métallique avec contrôle d’accès. Ce portillon jouxte un portail permettant l’accès au parking sous-terrain. Une zone minéralisée fait la transition entre la rue et le jardin. La circulation des voitures sur le terrain est réduite au minimum, afin de maximiser les espaces libres plantés, la rampe d’accès au parking se situe à 10 mètres de l’entrée.

Axonométrie
Axonométrie